Notre aventure indienne Notre aventure indienne

Un nouveau chapitre de l’approvisionnement… l’Inde

Les sociétés certifiées B Corp utilisent le pouvoir des affaires pour régler des problèmes sociaux et environnementaux — le « B » signifie bénéfice. À titre de société certifiée B Corp, New Chapter croit que l’approvisionnement avisé de ses ingrédients est l’une de ses tâches les plus importantes.

La voie de l’approvisionnement judicieux

On nous demande de temps à autre pourquoi nous n’obtenons pas nos plantes médicinales localement, au Vermont. Le fait est que nous sillonnons la planète en quête des ingrédients de la plus grande qualité pour nos produits haut de gamme. Pourquoi? Entre autres par ce que les formules de New Chapter ne contiennent aucun produit synthétique ni isolat chimique. Nous ne ménageons aucun effort pour trouver la meilleure source pour chaque plante entière afin que de vous offrir le Profil complet de la nature des composés bénéfiques.

On qualifie souvent le curcuma de « roi des épices ». C’est un ingrédient de choix dans de nombreux produits de New Chapter. Il pousse à l’état naturel dans des climats tropicaux humides comme celui du sud de l’Inde. Il ne pourrait tout simplement pas pousser aussi bien en Nouvelle-Angleterre. Il est donc logique que New Chapter obtienne son curcuma là où la nature a voulu qu’il pousse et où il se porte bien — dans les tropiques, notamment en Inde. L’Inde est aussi une des sources de notre gingembre et de notre basilic sacré, car c’est l’un des endroits où ces plantes poussent le mieux. Nous avons même rendu visite à certains de ces agriculteurs en Inde, tels que Ganapathy Shetty, qui cultive du curcuma.

Nous sommes aussi inspirés par les utilisations traditionnelles des plantes dans les lieux où on les cultive. Notre équipe de spécialistes en formulation, dirigée par le fondateur et maître herboriste de New Chapter, Paul Schulick, a un profond respect pour la tradition de l’Ayurveda, vieille de 5 000 ans, dans laquelle le curcuma, le gingembre et le basilic sacré (tulsi) sont essentiels pour nourrir le corps et l’âme.

Procurer des bénéfices aux gens

Un des éléments d’un approvisionnement consciencieux est l’appui que nous accordons aux répercussions sociales positives dans les collectivités qui nous fournissent nos ingrédients haut de gamme. Il est capital que nous nous assurions que nos agriculteurs soient bien traités. Nous cherchons à choisir des fournisseurs qui traitent de toute évidence les travailleurs avec équité et respect; nous collaborons avec eux pour offrir des avantages supplémentaires à ces travailleurs.

Voici quelques-uns des programmes que New Chapter appuie en Inde :

  • formation à la collecte d’eau de pluie — enseigner des compétences et fournir de l’équipement pour que les agriculteurs puissent conserver de l’eau et combler eux-mêmes leurs besoins en matière d’irrigation;
  • scolarisation et uniformes scolaires pour des orphelins et des enfants de familles à faible revenu — permettre l’accès à une bonne instruction;
  • programmes de biodiversité — appuyer des écosystèmes en santé et fournir des revenus supplémentaires en distribuant des jeunes arbres aux agriculteurs à des fins de culture intercalaire avec leurs autres plantes.

Pour le bien de la planète

Chez New Chapter, nous croyons que l’agriculture biologique est décisive pour l’avenir de la Terre mère. Cet appui à la production biologique est bien davantage qu’une « campagne »; c’est le cœur et l’âme de ce que nous sommes. C’est pourquoi New Chapter cherche dans toute la mesure du possible à utiliser des légumes et d’autres plantes qui soient biologiques. Par exemple, vous constaterez qu’une tierce partie certifie que nos multivitamines sont faites à partir de légumes et de plantes biologiques.

La culture biologique importe aussi à nos fournisseurs en Inde… et c’est peut-être pourquoi nous nous entendons si bien. Nos partenaires nous aident à veiller à ce que vous obteniez les meilleurs produits biologiques lorsque vous optez pour New Chapter. Voici quelques-uns des programmes :

  • aide à la conversion des agriculteurs de l’agriculture classique à l’agriculture biologique — entre autres en subventionnant la certification;
  • coordination des inspections par des tiers représentant des organismes de certification accrédités à l’échelle internationale;
  • enseignement des pratiques naturelles de lutte contre les ravageurs;
  • enseignement des techniques de vermicompostage (le compostage à l’aide de vers) et fourniture d’apports supplémentaires de compost biologique au besoin.

Le processus de conversion d’une ferme à la culture biologique prend au moins trois ans, mais les agriculteurs nous disent que cela en vaut la peine! Nous avons rendu visite à l’un de nos fournisseurs dans l’État du Karnataka, en Inde, pour voir de nos propres yeux comment on procédait. Au cours des trois dernières années, près de 600 fermes se sont inscrites au programme de conversion et l’on prévoit en ajouter près d’un millier d’autres au cours des trois prochaines années. Après la transition au biologique, les rendements sont tout d’abord plus faibles, mais avec une saine gestion de l’eau et du sol, il est possible de retrouver des rendements semblables — ou supérieurs — à ce qu’ils étaient avec l’agriculture classique. De plus, les agriculteurs nous disent que certains coûts sont inférieurs à ceux de l’agriculture classique, de sorte que leur revenu net peut, en fin de compte, être supérieur — ce qui les aide à améliorer leur qualité de vie.


Transmettre la sagesse de la nature… Approvisionnement mondial, enracinement local